J’irai dormir chez vous : Quy Nhơn

Je vais souvent à Quy Nhơn pour le travail, mais comme les journées sont bien occupées, je n’ai pas vu grand chose du village et de ses alentours. En fait, à part les restos et les sorties nocturnes, je connais rien Quy Nhơn. Je n’ai jamais été dans les montagnes vietnamiennes non plus, alors quand j’ai rencontré Yến, j’ai craqué. Elle m’a dit que son village métait dans les montagnes, que c’était le même que celui de Hung, alors je lui ai demandé si on pouvait aller y faire une tour. J’ai profité de 5 jours “of” de suite au Việt Nam pour organiser ça. Seulement voilà, 5 jours de vacances au Việt Nam, ça n’arrive pas tous les jours, alors plus de place dans l’avion, ni l’aller, ni au retour :s J’ai réglé le problème de l’aller… en repoussant mon départ d’un jour. Pour le retour, j’ai réservé un train de nuit. Me voilà donc arrivé à Quy Nhơn. Je vais jusqu’à l’hôtel où travaille Vẽ et je lui laisse mon gros sac. J’ai réservé une moto (à 4€/jour, faut pas se priver) et je commence à aller voir une place que je trouvais sympa à chaque fois que je passais devant. Je ne suis parti qu’avec 2 objectifs (photo), mon grand angle et mon 200mm (x1.4). Séance nature d’abord avec quelques buffles, et des oiseaux qui ressemblent à nos avocettes, aigrettes garzettes, grandes aigrettes…

 

Après ça, un petit tour en “ville”. Ça fait toujours bizarre de dire ça. Venant de la campagne landaise, au-dessus de 4000 habitants, c’est une ville. Donc là avec 300.000 habitants, c’est une mégalopole… Je ne sais pas si c’est le fait d’arriver de la fourmilière saigonaise (et ses 10 millions de fourmis) ou si c’est l’agencement de la ville, mais Quy Nhơn a vraiment un air de campagne. Campagne de bord de mer, au pied des montagnes. Mon petit paradis quoi.

 

Dans les rues, on trouve de nombreux étals où sèches de petites crevettes. Je suppose que cela donner cette sauce horrible qui accompagne beaucoup de légumes et de viandes froides : le mắm tôm. mắm tôm [vignette800x600]   Avant d’aller dans un petit resto de fruits de mer de rue, je me suis arrêté sur une place où j’ai toujours vu des tas de jeune y passer leur soirée. J’ai demandé le nom, Hung m’a dit : Tượng đài chiến thắng .  Bon alors que je crois que je vais continuer à l’appeler “la place en face su Saigon-Quy Nhơn Hotel”. Tượng đài chiến thắng [vignette800x600]

 

 

Après mon petit tour en solo, on se retrouve, avec Vẽ et Yến pour prendre le bus, direction le village de Cát Hanh.

Avant cela, je visite leur appartement. Enfin leur chambre. La chambre universitaire de Coralie et ses 9m² étaient un palace comparé à là où elles vivent. Leur lit (planches de bois) prend la moitié de la chambre. Si je vivais là dedans, ce serait vite le bordel, mais là ce sont 2 filles ordonnées. Alors c’est propre, rangé et ça sent bon :)

DSC09910 [vignette800x600]

photo prise au grand angle, dos contre le mur

Le bus est comme une boite de sardine : pas cher, aussi remplit, aussi confortable.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

On retrouve Hung sur place. C’est chez lui que je dormirai pour les jours avenirs. On se rend chez lui. Je suis super content, c’est la première fois que je rentre vraiment chez des Viets. La maison fait environ 60m², très ouverte. Il y a  peu de mobilier. Les parents de Hung sont adorables.

le “salon” en images :

 

La mère de Hung a fait des gâteaux que je n’avait pas encore goûté, des Bánh in

Bánh in [vignette800x600]

 

Pour finir la journée, passage par le rituel Karaoké. Mes amis veulent que je chante, la seule chanson en anglais et “we wish you a mery christmas”. Me voilà donc en train de chanter un chant de noël, au mois d’avril, par 38°.

 

Les choses “sérieuses” commencent demain :)

Partager ce billet

2 réflexions au sujet de « J’irai dormir chez vous : Quy Nhơn »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>