Sortie sur le pont

J’ai dit à mon copain Thierry que je connaissais un endroit qui avait l’air chouette pour prendre des photos de Saigon de nuit. C’est un pont plein d’amoureux d’où on voit bien la ville, toujours très lumineuse et colorée. A l’asiatique quoi.

On part donc à 2 sur la mobylette avec nos 2 appareils, les 2 trépieds et tout plein de trucs inutiles que les photographes en herbe aiment bien avoir. On gare la mobylette et on commence à s’installer. On créé rapidement un attroupement de jeune venus voir ce qu’on faisait. Au début ça fait un peu peur car ils sont très proche et le matériel est très cher ^^ Mais comme d’hab, les Viêts sont sympas, tout se passe bien.

SONY DSC

On passe un long moment à échanger sur nos réglages entre temps de pose, ISO, ouverture… Tout ça pour à la fin choisir la photo qui nous plait le plus.

Voilà la mienne (cliquez dessus pour la voir un poil plus grand):

ISO-200 -- F/9 -- 25s

Saigon de nuit —ISO-200 — F/9 — 25s

Après ça je m’essai à prendre des photos du pont et de ceux qui y sont ou qui y passent. Encore une fois, le résultat n’est pas top, mais l’exercice est sympa et ludique.

SONY DSCArrive enfin ce que j’attendais : une jolie fille qui vienne me faire un sujet de premier plan. Encore une fois je m’amuse bien pendant 2 photos pour trouver un réglage qui réduise le temps de pose (1s) pour la fille ne soit pas flou, mais que ce soit suffisamment éclairé et tout…

SONY DSC

Alors que je m’apprête à prendre la 3ème photo, la fille par en trombe sur sa mobylette, l’allume et part.
Je ne comprend pas bien, j’imagine qu’elle a du oublié un nem sur feu ou truc du genre. Mais à bien y regarder en fait c’est tout le pont qui est train de se vider à toute vitesse. J’ai toujours du mal à réaliser ce qui se passe quand je vois une moto qui, à l’inverse du mouvement des autres, se gare. Ce sont des policiers, en 2 temps, 3 mouvements, ils sont descendus et ont arrêté un couple pendant que le pont continue à se vider.

Je ne sais pas trop ce qui interdit  mais je réalise :
1. Que je n’ai pas d’argent
2. Que je n’ai pas de téléphone
3. Que je n’ai pas de papiers
4. Que Thierry est dans la même situation que moi

Je garde le flegme qui me caractérise et dit à Thierry “Bordel de Dieu, il faut dégager vite fait, y’a des flics et j’ai pas l’impression qu’on ait le droit d’être là”

On plie aussi vite qu’on peut, sauf que ranger tout ça, ça ne se fait pas en 1 minute :s
Mais finalement on part 1 minute après, avec les pieds dépliés (ceux des appareils, pas les nôtres).

Au final il s’avère que c’est de se garer sur un pont qui est interdit. En tout cas c’était une sortie sympa dont on se souviendra ^^

Partager ce billet

4 réflexions au sujet de « Sortie sur le pont »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>