Karaoké

L’autre soir après une journée harassante à Quy Nhon (non j’exagère pas là), je suis allé manger  au resto de l’hôtel. La nourriture y est toujours aussi bonne, leurs calamars au bbq, un délice. Mais tout seul, c’est pas folichon. Je rentrais donc pour dormir à 21h00, quand j’ai rencontré à la réception de l’hôtel… la réceptionniste. Ça à l’air bête mais elle avait quelque chose de très spécial… c’était la seule personne qui parlait anglais à 2km à la ronde.
Voyant en elle une occasion de peut être  perdre une demi-heure de sommeil, je lui ai demandé si elle voulait prendre une glace avec moi (sachant que le glacier est à 3m de la réception). Bon évidement, fallait pas rêver, comme il fallait s’y attendre, elle m’a fait un grand sourire et m’a dit… oui.

Alors je suis allé chez le glacier et j’ai choisi mon parfum comme d’habitude. Grace à Annie (ma prof) je suis capable  lire tous les parfums de glace en viêt (question de survie), mais là, y’avait un truc que je ne connaissais pas. Ca s’appelait “Sầu Riêng”, et en effet, ça ne me disait rieng. Alors j’ai pris ça pour moi. Pour la demoiselle, j’ai été très original, je me suis dit que le goût des filles pour le chocolat devait être international. Au final  ”Sầu Riêng”, c’est de la glace au Durian. Non mais allo. Les viêts ils ont un fruit qui a gout de vieille chaussette et ils en font une glace. Allo !
J’ai mangé une cuillère.

On a parlé une bonne demi-heure, c’était bien sympa (plus que de dormir avec les poules toujours). La demoiselle s’appelait Vê. C’est plus facile à dire et à retenir que les 3/4 des prénoms viets, impeccable.

2 soirs après, c’était un soir où elle travaillait de matin (suivez un peu). Du coup je lui ai demandé si elle connaissait un resto  pour qu’on aille manger. On est parti au resto avec une de ses copines, Yen (les filles, ça va au resto au Vietnam, comme aux toilettes en France : par 2). On a bien mangé (de toute façon à Quy Nhon, si on aime les fruits de de mer, on ne peut QUE bien manger) et puis la soirée s’est terminée…à 21h30. Bon j’ai dit “pas possible d’aller se coucher maintenant, trouvez un autre truc à faire”, alors elles ont proposé le Karaoké.

Je sais pas vous, mais pour moi le karaoké c’est un truc avec 100 personnes dans une salle qui écoutent un gars qui chante du Francis Lalanne, encore plus mal que l’original.
Nous sommes donc allés à l’entrée du karaoké et on nous a montré une petite porte numéroté.

En fait ici, les karaoké sont privatifs ! De petites salles où on peut s’installer à une quinzaine max et où on chante entre amis (j’ose pas imaginer le carnage qu’on ferait ici avec la troupe de Villenave), pendant que la serveuse vous apporte les boissons.

Donc on a commencé à chanter, enfin Vê et Yen ont commencé à chanter. Non pas que je n’aurais pas pu, mais j’avais une extinction de voix. Franchement si j’avais voulu, j’aurais pu. De toute façon, toutes les chansons viêts parlent de la même chose : d’Amour (avec un grand A, comme” Ah putain que c’est gnan-gnan”). En gros vous pouvez chanter toutes les chansons Viêts en connaissant 3 mots : “anh” (le gars), “em” (la fille) et “yêu” (aimer, qui ne se conjugue pas). Vous mélangez le tout et c’est bon.

2013-03-28 22.17.10

Yen & Vê

Après nous ont rejoint Lee Hung (c’est un prénom de gars) et un autre garçon. On a franchement passé une bonne soirée (bien que courte pour cause de panne de courant).

Lee Hung, Yen, Cyril & Vê

Lee Hung, Yen, Cyril & Vê

La plus grosse différence entre un karaoké français et un karoké viêt, ce n’est pas la salle, c’est que les Viêts chantent juste et bien. Pourquoi ? Ceux qui sont déjà allé au Viêt Nam vous le diront : “les Viêts chantent tout le temps, sans honte”. Il n’est pas rare de voir des Viêts chanter seuls face au karaoké, les Viêts adorent chanter.

Une dernière particularité viet ? Les filles sur les photos sont souvent collées et font des “V” avec les doigts. Personnellement je ne trouve pas ça désagréable (aille, Coralie vient de me frapper).

Vê & Cyril

Vê & Cyril

 

Partager ce billet

11 réflexions au sujet de « Karaoké »

  1. Bon..j’ai bien trouvé le lien pour lire la dernière partie cachée de l’article comme tu me l’a expliqué.
    Je me doute bien que tu ne voulais que Coralie lise tout ça mais c’est chiant, le code que tu nous a donné ne fonctionne pas !!
    Merci de rétablir cela au plus vite afin que nous connaissions l’issue de cette folle soirée :)

    PS: Message subliminal à Coralie..dans quelques mois, tu pourras toi aussi te coller à de vrais Landais virils qui brandiront un seul doigt à Cyril ! (ça c’était pour rétablir l’équilibre ;) )

  2. punaise, un jour je t’amènerai dans un karaoké qui était ma 2ème maison à Bordeaux et je te prouverai qu’on peut chanter juste !! Et pour le coup, Coralie viendra aussi :) :)

  3. Quel dommage, tu n’avais pas mis ta jolie chemise à carreau dans ton pantalon pour le Karaoké, tu aurais certainement fait beaucoup plus sensation auprès de Vé sinon ! … (ou pas :) )

    Et Coralie n’aurait eu aucune incertitude sur ton sex-appeal … ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>