Découvertes gastronomiques

Je sais vous allez dire “mais tu ne sais parler que de trucs qui se mangent !”. Ben oui, en bon français, pas de découverte d’un pays sans découverte de sa gastronomie, et celle du Vietnam est riche est diversifiée, alors pourquoi se priver ?

Allez commençons par des escargots (de mer je crois) dits “Ốc Bươu hấp sả”, littéralement  des escargots à la vapeur et à la citronnelle. Bon franchement, c’est la même chose que nos bulots, mais en plus gros. C’est caoutchouteux et pas super goûteux à mon goût.

Ốc Bươu hấp sả

C’est Su (la manager de l’immeuble) qui m’a amené manger cela. Mais ça c’était pour finir soft, parce qu’avant elle m’a amené manger ça :

2013-01-21 21.15.42 (Copier)

13-vit lonVous vous dites “se la péter parce que tu as mangé un oeuf à la coque…”. Sauf que ce n’est pas un oeuf coque, c’est un “Hột vịt lộn”. Un oeuf de canne…couvé. Oui, oui, couvé, regardez de plus près le pitit caneton nager le dos crawlé :

2013-01-21 21.18.56 (Copier)Bon autant vous le dire, manger du chien à côté, c’est du petit lait. Là il faut avouer que ce n’est pas facile de franchir le cap, mais bon, j’ai fait ce que je fais le mieux : j’ai pas réfléchi et j’ai mis dans la bouche.

006 (Copier)Je n’ai pas trouvé ça vraiment bon, ni vraiment mauvais. J’en ai quand même mangé 2, parce qu’un cela aurait trop facile. Ce qu’on boit avec, c’est du jus de canne à sucre juste pressé (nước mía). Tous les 100m il y a quelqu’un qui en vend. Si ce n’est pas le cas, il y a toujours les marchands ambulants :

SONY DSC

 

On enchaîne par un petit plat que nous avait fait la première nounou des filles (qui nous a quitté pour s’occuper de sa mère 🙁
Il s’agit ‘un curry (cari với bún) avec de l’ananas et du bambou (comme dans beaucoup d’autres plats salés), c’était délicieux :
3 (pot-au-feu)

 

Pas très vietnamien, mais comme je travaillais avant dans un quartier japonais/coréen, je mangeais souvent japonais. Pour 4€ on mange frais et bon.

2012-12-11 12.37.05

Plus commun, pour changer un peu du phở on peut manger du vermicelle (bún). Derrière vous reconnaîtrez les fameux “nems”. Sauf que “nem” ou plutôt “nem rán”, c’est un mot du nord, donc ici si vous voulez manger des “nems” il faut demander ” chả giò”, dont la prononciation change déjà quand on remonte sur Quy Nhon. Donc ça c’est typiquement un plat du midi, il y en a à peu près pour 4€ avec le jus d’orange pressé.

4

 

Il existe autant de  chả giò que de choses qu’on peut mettre dedans, du poulet (au SH GARDEN) :

2012-11-04 12.47.18

 

…à la crevette (un délice) à Quy Nhon :

2012-12-18 21.27.28Puisqu’on est sur Quy Nhon, continuons. Comme Quy Nhon est au bord de la mer, on trouve de nombreux plats de la mer.
Commençons par une vrai tuerie : des coquilles saint-jaque, grillées avec des oignions, de l’ail et des cacahuètes (Sò điệp nướng mỡ hành). Je ne vous raconte même pas comme c’est bon, cela pourrait être considéré comme un acte de barbarie.

2

 

Alors, à mon goût et en France, les escargots ont le goût de la sauce (donc souvent beurre, ail et persil), alors que les bulots, eux, … c’est pareil, mais c’est pas  la même chose. Par contre au Vietnam il y a des escargot de mer qui sont vraiment bons ! il s’agit des Ốc Hương, de petits escargots jaune avec des ronds noirs. A ne pas manquer.

5

 

 

 

On continue avec les tapas de la mer les “Cầu gai”, comprenez oursins. On peut les manger crus ou cuits. C’est sympa mais souvent cher alors que si vous faites un peu snorkelling vous pouvez en ramener 20 en une demi-heure.

10-oursin

L’opulence. Evidement le choix, couplé à des prix très raisonnables donnent envie de tout goûter.

Là, on était 3, et on s’est un peu enflammé. C’était au restaurant “Cine”, fameux à Quy Nhon.
En vrac : au fond des chips de crevettes (bánh phồng tôm), des grosses crevettes au barbecue (Tôm nướng). A gauche, des huîtres cuites avec du fromage (ça doit être un truc du genre Hào nướng phô mai).  Mon petit plaisir le riz frit (cơm chiên). La bière c’est surement de la tiger.

8

 

Le restaurant le plus sympa que j’ai fait était sans conteste à Quy Nhon. Un petite resto, dédale de cabanes et de passerelles en bois, le tout sur pilotis, entourée de la mer et des cocotiers (cliquez pour agrandir).

Et maintenant regardez un peu la taille des moules (sò mai) ici !

12

 

Mais la spécialité de Quy Nhon n’est apparemment pas un produit de la mer, il s’agit d’une sorte d’agglomérat de vermicelle avec de la viande, sauce, feuilles diverses… Cela s’appelle “bánh hỏi cháo lòng”11

 

Hương et son mari m’ont amené dans une restaurant qui fait beaucoup de chèvre. En entrée, de la chèvre bouillie (thịt bê hấp), ça se mange froid sur des feuilles de je ne sais pas quoi, très astringentes. 6

Après on nous amène directement le barbecue sur la table, la chèvre semble marinée dans du lait ( nầm sữa nướng), c’est vraiment délicieux.7

 

Un plat que j’adore à Quy Nhon (mais partout où je l’ai mangé après,je l’ai trouvé fade), il s’agit du bò lá lốt : littéralement du boeuf  dans des feuilles de lốt.

9-bo-la-lot

 

Pour changer un peu, quelque chose qui se boit : Nước yến (“jus d’hirondelle”, mais en anglais c’est bird nest). Je ne sais pas de quel fruit cela vient, ce n’est pas mauvais.

2012-11-27 20.31.30

 

Pour finir, un petit plaisir de rue : les dames qui font les gaufres et les madeleines. Pour 2€ vous aurez un sachet de chaque.
2013-01-12 13.56.24Pour finir, merci à mes drôles de dames à moi (Cyril’s Angels) qui m’ont fait découvrir ou m’ont donné les noms viets :

65080_487043848014023_1561580798_n—————–Annie————————————–Su———————————Hương———– 

Share

9 réflexions au sujet de « Découvertes gastronomiques »

  1. Les deux dernières fois pas de lien
    là c’est top
    t’es trop fort sur la bouffe, moi je ne pourrai pas tout essayer
    t’as pas l’air d’avoir besoin que l’on te souhaite “bon courage pour la suite”
    alors à la prochaine

  2. les œufs couvés: t’as été bon!

    le reste à l’air pas mal… pas étonnant que tu n’aies pas envie de rentrer pour manger des nouilles… hahahahaha!!!!

  3. Bonjour,
    la plupart des choses ont l’air bien bonne.
    Les poussins ça….je ne pense pas pouvoir tester, c’est un conditionnement Européen à corriger avant de franchir le pas…
    Bon appétit !!

    • C’est tout à fait cela. Le plus dur ce n’est pas l’odeur ou le goût, c’est bien comment on a appris à voir ce que l’on mange ou ne mange pas, et je peux vous dire que le cerveau s’accroche :s

  4. la cyril je te tire mon chapeau mangez du piaf bravos pour le reste ça doit être bon au niveau cerveau je veut bien mais pour l’estomac ça donne quoi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *