Vũng Tàu

Vũng Tàu est surement la plage la plus proche de Saigon. En distance un peu, en temps surtout. En temps car elle est desservie par des Hydrofoils (speedboats) qui en 1h30 vous amène du centre de Saigon au bord de la mer. Vũng Tàu a la réputation (chez les expats) d’être sale, trop “vietnamienne”, mais on a tenté quand même.

La veille, lors de notre super visite de la ville, j’en ai profité pour nous prendre 4 tickets pour le lendemain 8h00. Le lendemain nous  montons donc à bord de l’hydrofoil, qui est confortable (enfin à l’avant, parce qu’à l’arrière ça pue et c’est bruyant) et vraiment rapide. Je m’installe à l’extérieur pour profiter du voyage pendant que les filles jouent et que maman dort. Arrivés à Vũng Tàu, on fait un petit arrêt dans un bar pour boire un café. Comme d’habitude, Solveig est la star, partout où on va, les gens lui sourirent, lui caressent la joue… J’avais repéré sur Google map que les plages avaient l’air d’être plutôt à l’est. Coralie avait repéré qu’il y avait un bon resto… à l’ouest. On commence par la plage. Bonne surprise, par rapport à ce qu’on avait pu lire sur le web, le sable est blanc, parsemé de coquillages en forme de corne de licorne. Des chiliennes sont allongées tout le long de la plage (non pas des filles du Chili, des chaises longues), et on peut les louer pour 100.000 les 3, soit 4€. Comme souvent dans les parking et autres, il n’y a pas de durée, c’est forfaitaire. La plage s’avère être propre et très chaude (autour de 28-29 à visto de naz). Les filles s’amusent comme des folles.

Image de prévisualisation YouTube

A midi on reprend un taxi pour aller au restaurant, dans la direction opposée.

On mange comme des papes  des  clams au barbeuc, des nems aux crevettes, du poisson en soupe et un riz sauté avec des miettes de crabe à se faire péter le ventre. Bon c’est pas tout ça, on reprend le chemin inverse pour retourner à la plage.

Comme on aime bien le changement on va 1 ou 2 kilomètres plus loin pour voir une autre plage. Déception, cette plage est pleine de poches plastiques qui flottent dans l’eau, ce qui n’empêche pas les filles de s’éclater à nouveau.

 

Après une bonne journée bien remplie on prend le chemin du retour. Plaisir inouï, le taxi a de la Kpop, ce qui nous change de Céline Dion et des mélodies larmoyantes vietnamiennes que je ne goûte pas trop.

On reprend le speed boat pour rentre au bercail.

C’est bête, on a fait juste les touristes de base qui vont à la plage et pourtant on a passé une super journée. Plus on s’éloigne des villes, plus les gens semblent authentiques.

Share

5 réflexions au sujet de « Vũng Tàu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *