On a trouvé un super restaurant

… pour me venger des Villenavais quand ils viendront.

Lors de notre dernière rencontre, Pierre et Arnaud m’avaient dis qu’ils connaissaient une restaurant où on pouvait manger des insectes ! Ca fait pas envie ça ?!
Alors sous l’impulsion de Pierre, on s’est programmé une petite sortie au dit restaurant (sans Coralie et les filles, allez comprendre).

Avec Pierre et Robin on arrive, on s’installe et on appelle 2 autres copains. Au final on se retrouve à 5 : 2 français, 1 belge, 1 suisse et 1 vietnamien (United Colors of Saigon). L’ambiance du resto est sympa, relativement typique.

On demande le menu et des bières. A la lecture, on commence à rigoler, mélange d’appréhension et curiosité de gamin.

Le prix prohibitif du pénis de bouc et de ses testicules nous fait renoncer à y goûter (OK on a pas trop forcé non plus là dessus).

Evidemment on commande des grillons frits, les autres veulent aussi goûter de l’autruche. On est tous d’accord pour essayer la viande de crocodile. Au dernier moment on demande aussi 2 scorpions pour Robin et moi (à 1€ le scorpion, pourquoi se priver ?)

Toute arrive avec un clay pot. Pierre commence par mettre à cuire du crocodile.

 

Pendant que ça cuit, on se lance à l’assaut des grillons
Parlons du gout. Perso je trouve que c’est comme les escargots : ça a gout de la sauce (et là, il n’y en avait pas). C’est fun de sentir tout croquer sous la dent et rigolo d’avoir des pattes qui se coincent dans un repli de la bouche. Sorti de ça, je préfère les cacahuète à l’apéro.

Au fait l’apéro ! Pour l’apéro on a eu des graines de soja à la place des cacahuètes. C’était très bon !

Mais revenons en à nos arthopodes et autres. Le crocodile est maintenant cuit (enfin la première fournée). C’est la viande qui a été la plus appréciée, même si comme d’habitude, ils n’ont pas lésiné sur le piment. Ce n’est pas très fort en gout. Entre le porc et le poulet je dirais.
On met de l’autruche à cuire, comme dans mes souvenirs, ça ressemble plus à du boeuf qu’à du poulet (surement parce que qu’on pas trouvé d’endroit assez haut pour les saigner).

Pendant que ça cuit, on se lance avec Robin. Nos scorpions nous attendent de pinces fermes.

Je pensais que cela se mangeait comme du crabe mais non, on mange tout, de la tête au dard. C’est… croquant, et trop cuit. Pareil que les grillons, c’est sympa pour le challenge ou quand on meurt de faim. Place aux images :

Image de prévisualisation YouTube

L’autruche a un gout assez fort, je n’en ferai pas une indigestion.

J’ai oublié le plus important. Si vous voulez essayer par vous même, voilà l’adresse :
31 Lý Tự Trọng | District 1, Hô-Chi-Minh-Ville, Vietnam
Je le mettrai rapidement sur la partie “bonnes zadresses

Pour finir, la veille, j’avais demandé à la nounou de m’acheter du Durian. Je savais que ce serait la plus dure des épreuves. Le Durian est un fruit… qui pue la mort. Coralie l’avait enfermé dans une boite qui était dans un sachet fermé, qui était dans le bac du frigo, qui était fermé. Malgré cela l’appartement puait à 10km à la ronde. Ce fruit sent tellement mauvais qu’il est interdit dans plein d’endroit comme les trains, les aéroports, etc.
Si vous voulez rire un coup, allez voir ce qu’on dit à “odeur et saveur” sur wikipedia.
A côté de ça, manger un grillon, c’est du foie gras. Un soir en rentrant de l’entrainement, je craque, je me jette à l’eau. Je vais voir les gars de la sécurité qui me disent “c’est très bon!”. Il m’en choisissent un bout. Il me faut une bonne dizaines de seconde pour surmonter l’odeur le temps de croquer un tout petit bout. Je commence à mâcher, ça a la consistance d’un vieux camembert et un fort gout de poulet aux oignons, mais sans le poulet. Une crème de vieux oignons revenu avec un bouillon à la merde de chien. A la deuxième mastication, j’arrive (presque trop tard) à recracher le morceaux dans le caniveau avant de vomir.
Un souvenir impérissable dont je me serais bien passé.
durian

Share

9 réflexions au sujet de « On a trouvé un super restaurant »

  1. chapeau….
    les filles ont du mal rien qu’à la vue du grillon et du scorpion… et le résumé de ton expérience avec ce fruit, comment dire.. tu devrais conseiller aux lecteurs et lectrices de ton blog de le lire entre les repas 😉

  2. On a bien rit avec Margaita à la lecture de la “dégustation” du Durian … Excellent ! ! !
    Par contre, on sent bien que tu as un peu de mal avec la fin de ton scorpion ! Plus faim peut-être ? 🙂
    Aller, bonne continuation, et encore merci !

    • Rhaaaa j’aurai du appliquer le “meilleur pour la fin”. Faut avouer que la tête et les pinces, ce n’est pas ce qui a de plus gouteux dans le scorpion ^^

  3. Le Durian ça fait envie :-S
    Pour le reste pourquoi pas …

    Ici on a une ferme d’autruche et c’est très bon à manger !!!

    Y en a même au Buffalo Grill dans ” l’assiette du trappeur ” 😉

    Bises

    • Y’a des avions pas chers suivant la saison. Venez nous voir et je te promets de te payer le gite et les tous les trucs à plus de 4 pattes qui se mangent 😉

  4. Je ne suis déjà pas super fan de la viande et en te lisant je me disais que je ne pourrais jamais manger ces bestioles et que si nous venions, je ferais une cure de fruits et légumes… finalement, quand j’ai lu la suite, je me demande!… mdr
    Baptiste a adoré le film; il n’en revenait pas.
    Nous vous embrassons tous les quatre.

  5. bravo pour ton courage,moi le durian je peu pas rein que l’odeur j’ai envie de v….. tu vois, pour temps je suis mariée avec un chinois depuis 27 ans on vous sans très heureux bon choix se changement de vie biz à vous 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *