1 bonne et 1 mauvaise nouvelle

Bon, je commence par la mauvaise nouvelle. Il n’y aura pas de natation pour Sélène. C’était 10 places maxi. J’y étais hier dès l’ouverture pour l’inscription aux activités périscolaires et il y avait plus de 50 personnes qui attendaient devant moi. je suis donc partie puisque je travaillais. J’ai rencontré aujourd’hui la personne qui s’occupe des inscriptions qui m’a dit que c’était plein, il n’y a plus de place. Je suis verte. Les inscriptions courent encore pour 2 semaines et le groupe (de 10 !) natation débutant est plein le 1er jour ! Moralité : si tu travailles, c’est tant pis pour toi et les premiers…sont les premiers.

Sinon, aujourd’hui j’ai signé mon contrat (oui aujourd’hui !) et j’ai eu la surprise de découvrir que j’allais gagner 200€ de plus sur mon salaire que ce qui était convenu. Bon, ben ça mettra un peu plus d’épinards dans les épinards (à défaut de beurre).

Pour clore la journée, Solveig m’a dit qu’elle n’avait pas mangé de pain ce midi à la cantine (une fois n’est pas coutume).

“z’ai manzé du socolat et des pâtes !”

Le jour où elle va manger un fruit ou un légume (non mixé), c’est sûr, il neigera à Ho Chi Minh…

Share

3 réflexions au sujet de « 1 bonne et 1 mauvaise nouvelle »

  1. J’adore votre humour à tous les 2 (tu serais à côté de moi, on serait mortes de rire ^^, comme qd on piquait des crises de fous rires à la moindre occasion…mais surtout en classe de philo!!).

  2. Zen attitude qu’ils disent avec le sourire ! Mais faut en avoir une grosse dose pour courire toujours après quelque chose sans arriver à l’avoir !!!

  3. dommage pour Sélène, il y aura certainement d’autres possibilités
    Solveig a quand même vite repéré ce qui était bon.
    tu parles: du socolat et des pâtes c’est super bon !!!
    en ce qui concerne la neige, avec le rechauffement climatique, on ne s’est jamais hihi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *