La boule et le poulet

Nan, ça n’est pas un conte de Lafontaine. Le poulet c’est parce que ce matin, en embauchant, au milieu des milliers de motos qui roulaient, c’est MOI que le policier a décidé d’arrêter. Bon je m’arrête, et là, je n’avais pas encore posé le pied à terre qu’il me sort une tirade de 12s en Viet. Du coup je sors mon masque*, il voit que finalement je ne fais pas très Viet. Je lui dis “sorry I don’t understand”, il me fait signe de partir. Ce fut le controle le plus rapide de toute ma vie.

*oui je porte un masque quand je vais boulot. Avec ce truc j’ai toujours peur que Dark Vador ou Mickael Jackson sorte d’une rue pour me dire “Je suis ton père”. Mais bon, matin comme soir, j’ai un peu de bouchon, alors je fais comme les autres, je mets un masque. Manifestement je dois bien faire couleur locale puisque que normalement on n’arrête pas les étrangers (tant qu’ils n’ont pas commis d’infraction).

La boule c’est ce que j’ai mangé ce matin. La boule en question s’appelle un Banh Bao.

On voit ça partout dans des vitrines au bord des routes. Je me demandais depuis longtemps ce que ça pouvait être, mais je ne connaissais même pas le nom.
Alors voilà ce que j’ai trouvé sur le net :

le Banh Bao est composé de viande de porc hachée, d’oeufs enveloppés dans une boule de pâte blanche faite à partir de farine et de saindoux. Le tout est cuit à la vapeur et est servi avec du nuoc mam ou de la sauce de soja. Ce plat n’existe pas seulement dans la cuisine vietnamienne mais aussi dans la cuisine chinoise et japonaise.

 Allez une tite photo après 2 bouchées

en plus de ce qu’il y a marqué dans la recette, il y avait des oignons et un peu de piment. C’était bon, ça cale bien, par contre comme on peut le voir, la viande n’est pas des masses cuite. Ajouté à ça le fait que j’ai mangé dans un boui-boui ce midi (NB:penser à toujours avoir une paire de baguettes propres et une paille dans son sac), je prépare mon rectum à l’évantualité qu’il visite la cuvette des chiottes plusieurs fois cette nuit. Je ferai une petite prière à Saint Immodium et à Chuck Norris avant de me coucher.

Share

2 réflexions au sujet de « La boule et le poulet »

  1. Ca avait l’air bon avant que je voie sur la photo que la viande n’était pas assez cuite. Alors t’as fait quoi ? Tu as demandé à ce que l’on te refasse cuire ? Tu les fais assez chier les serveurs en France pour refaire cuire la viande…. 🙂

    • Il aurait fallut que je négocie avec le chauffeur pour qu’il fasse demi-tour, puis que je négocie avec le vendeur… Tu sais ce que c’est les négos avec les Viets^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *