carte consulaire

Hier nous sommes allés chercher notre carte consulaire. On attendait cela pour plusieurs raisons :
1. tant qu’on n’avait pas de logement, ça ne servait à rien d’aller au consulat
2. on avait déjà pris un vent en y allant un après midi (et ce n’est ouvert que le matin)
3. tant qu’on n’est pas passés au Consulat, on ne peut pas inscrire nos filles à l’école.

Donc hier matin on avait tout : bail, passeports, cartes d’identités… il ne manquait qu’une photo pour moi, mais c’est bien le diable s’il n’y a pas un photomaton au milieu de toutes les ambassades.

On s’est présentés à la guérite, et après avoir été allégés de mon appareil photo et avoir scanné nous  sommes rentrés dans l’ambassade. On a été accueillis par un gendarme super sympa (si si, je vous assure ;p). En attendant notre tour il nous a donné des conseils et taillé une bavette avec nous. Puis est enfin venu notre tour. Alors la demoiselle qui s’est occupé de nous a été très sympa, jeune maman attendrie par nos 2 filles. Mais à savoir que pour s’enregistrer il faut :
– photocopies de passeports, CNI, etc. et non les originaux
– une photo pour chacun
– de l’eau et un ventilateur (pour l’attente)
Nous avons rempli les dossiers sur place, la jeune fille nous a fait la fleur de nous faire les photocopies, et m’a demandé de poser ma photo à l’entrée. Il n’y a évidemment pas de photomaton et elle m’a donné la carte d’un photographe en ville.
En repartant après un ENORME caprice de Solveig qui nous a bien fait honte (c’est de ma faute, je lui ai dit que si elle ne calmait pas, elle n’aurait pas la DS) , on a recroisé le gendarme sympa. On lui a expliqué qu’on allait chez le photographe en lui montrant la carte qu’on nous avait donné et où il y avait écrit en gros “PQ”. Il nous a dit qu’il y avait plus près et moins cher. Et en effet, on a pu se rendre à pattes au Kodak non loin où on n’a pas payé trop cher (Je crois que je vais faire une rubrique “bonnes adresses” quand j’aurai du temps, parce que c’est vraiment ce qui nous a manqué). Arrivés là bas, il a plu (on avait fini par oublier qu’on était à la saison des pluies), les filles sont sorties se rafraîchir sous la pluie, pendant que les locaux faisaient le contraire.

Il y a quelques jours, on est venus un après midi. Pour rien donc, puisque ce n’est ouvert que le matin. Alors on en a profité pour aller se faire traduire les permis. Oui ici, pas de permis français, pas de permis international, il faut aller dans un bureau spécialisé qui traduit votre permis. Il a été fait en quelques jours, du coup je suis venu chercher mon permis ce matin… à moto. C’était ma première fois dans les grandes artères, et oui je vous promets que demain je prends 5 minutes pour vous faire un article sur la circulation ici, vous comprendrez pourquoi cela relève de l’exploit.

permis traduit

permis français traduit en viet

Sinon aujourd’hui on a fait les grosses courses car… Ça y est, on a enfin aménagé dans notre chez nous. “Home, home, home” comme disait le Géant Vert. Je vous ferai aussi un article sur notre nouvelle demeure demain avec photos et tout 😉

Sinon pour aller manger ce midi, on se l’est joués à la vietnamienne : à 4 sur le scooter.

Share

5 réflexions au sujet de « carte consulaire »

    • Merci à tous ceux qui nous suivent surtout, sinon le blog n’a pas grand intérêt 😉
      J’ai envié pas mal de mes copains qui me lisent en ce moment, et on s’est mis un gros coup de pied au derrière pour transformer l’envie en réalité 😀
      bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *